Avertir le modérateur

02/05/2014

Salut les Copains, voici la collection en 30 cds remarquables !

Capture-d’écran-2012-10-12-à-11.50.35.png

En 1959, l’émission Salut les copains, lancée par Daniel Filipacchi sur Europe n°1, déchaîne vite les passions de toute une génération de jeunes en quête d’idoles et de liberté. Aujourd'hui, Universal et Europe 1 ont fait un grand travail et sortent une belle collection de trente cds avec les plus grands tubes des années 60 chantés par les artistes de l’époque : Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Jacques Dutronc, Sheila, Claude François, Françoise Hardy...

SLC_E-Cover.jpg

C’est Daniel, Daniel Filipacchi, copain en chef, qui nous pilote au micro et dans les colonnes de la revue, à travers ces bouleversements esthétiques romanesques et majeurs. Avec lui, nous suivons Johnny en tournée, Eddy en studio, Sylvie au travail, Sheila en vacances ou Michel Polnareff sur les marches du Sacré-Cœur. Avec lui, toujours, nous découvrons l’Amérique d’Elvis, puis celle des Mamas & Papas, de James Brown ou de Dylan. Avec lui enfin, nous voyons naître les Beatles, grandir les Stones, s’accomplir de miracle Hendrix ou balbutier la pop psychédélique de Pink Floyd.

SLC-_couv_lucy_303.jpg

Une radio en ligne permet de s'y plonger avec délice :

08/02/2014

Cadeau : l'anthologie de Claude Nougaro en vente libre !

nougaro1.jpg

J'espère que vous n'avez pas dépensé vos étrennes de Noël. Claude Nougaro méritait bien sa luxueuse anthologie ! Pour les dix ans de sa disparition, Universal a compilé, réédité, remasterisé et déniché des inédits en pagaille !

Sortent le 17 avril l'Amour Sorcier (29 cd), un besto 2 cd, et une anthologie video (2 dvd), de quoi s'occuper cet hiver. En bonus, on vous propose d'écouter des inédits assez incroyables dont une version de Je Bois de Boris Viandont vous me direz des nouvelles :

25/09/2013

Paris N'existe Pas, l'incroyable film perdu !

Voilà un événement : Paris N'existe Pas mérite un sérieux coup de projecteur. Le film de 1969 de Robert Benayoun était considéré comme perdu. Il ressort mystérieusement le 6 novembre. Et le verdict ? Incroyable pour les amateurs de la nouvelle vague, et pour les fans de Gainsbourg, étonnant de magnétisme, et auteur d'une BO avec Vannier, très présente, qui vaut le détour.

RICHARD LEDUC 3.png

L'histoire : invité à une soirée, Simon, un artiste, y fume une substance aux propriétés étranges. Après cette expérience, il développe des capacités extrasensorielles qui lui permettent de voir le futur et le passé. C'est ainsi qu'en retournant chez lui, Simon voit la femme qui occupait l'appartement trente ans plus tôt. Un ami tente de le rassurer. Ces dons lui proviennent de sa sensibilité artistique à fleur de peau, rien de plus. Mais Simon n'est pas convaincu, car les hallucinations se font plus précises...

SG 3.png

 

Si “Paris n’existe pas” pose des questions intéressantes sur l’art et la place de l’artiste dans la cité, le film traite avant tout du temps et de notre appréciation de la réalité à l’instar de la question d’Angéla à Simon : “Qu’est-ce qu’il vaut mieux voir, le pont Alexandre ou ce qu’il nous cache” ou des jolies tirades de Laurent (Gainsbourg) “Tu sais, on a jamais su exactement ce qui sépare le passé de l’avenir (…) Le temps est une spirale, une succession infinie de séries que nous combinons à notre guise. Dans nos rêves par exemple (…) »

On ressent dans ce film toute l’ébullition artistique de l’été 68 et Benayoun nous livre 93 minutes de pellicule habilement tournées et montées, un voyage au sens “trip” du terme où rêve et imagination prennent toute leur place : indispensable.

 

DANIELE GAUBERT 1.png

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu