Avertir le modérateur

16/07/2015

A-WA, trio novateur electro oriental

a-wa, habib galbi

Voici un trio de filles qui n'ont pas froid aux yeux, et de bien belles voix ! Un peu comme Omar Souleyman et la compilation Acid Arab, A-WA prouve qu'en dépit des préjugés, le monde arabe peut donner une leçon de branchitude bienvenue ! A-WA est composé de trois soeurs au chant : Tair, Liron & Tagel. Musiciennes, elles jouent du clavier, et de la groovebox pour créer un son original, dansant qui donne un coup de jeune au répertoire classique issus du répertoire yéménite.

a-wa, israel

Soit au diapason, soit en canon, les voix des trois soeurs sont clamées dans le dialecte arabe yéménite des ancêtres. Ce sont des histoires d'amour ainsi que des chansons contestataires notamment empruntées au répertoire de l'artiste judéo-yéménite Shlomo Moga'a, illustre méconnu des années soixante.

a-wa, electro

Les A-Wa sont alors très vite repérées par Tomer Yosef. Le touche-à-tout chanteur-percussif de Balkan Beat Box, lui-même originaire de cette communauté du Yémen, prend le projet sous son aile offrant des possibilités des plus rayonnantes quand à la production de leur premier album, prévu pour le Printemps 2016.

D’ici là, un premier EP sortira à l’automne 2015, également enregistré au studio de Tamir Muskat (Asaf Avidan, Balkan Beat Box, Firewater).

Le clip à voir absolument :

22/10/2013

Burning House, un album au sommet pour General Elektriks

coverlpromosmall.jpg

Voici un disque que se refilent les connaisseurs et les oreilles délicates, amatrices de funk electro, de jazz hip hop ! Burning House est un disque à part, formé par la rencontre entre le beat-maker Chief Xcel et le claviériste Hervé Salters des General Elektriks. Alors que le premier album Walking Into a Burning House est sorti le 23 septembre (disponible sur iTunes), le groupe a lâché ce clip incroyable pour leur composition “Post Party Stress Disorder”.

Le premier opus de Burning House est le collage radical et sans précédent d’une musique funk brute, d’un hip-hop incessant et d’un jazz contagieux et effronté, directement issus des clubs. Passant les vitesses sans effort, Burning House navigue entre des sons dance floor bouillants comme sur « Post Party Stress Disorder », des beats qui cognent façon Boom-Bap à l’image de « Turn Off The Robot» et une ballade jazz futuriste comme « Frozen Conversations ».

Les beats de Xcel et les claviers de Salters se mélangent à merveille pour donner un résultat personnel, reflet de leur conception de la musique moderne : un lieu où créativité et liberté règnent.

On vous conseille cet album !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu