Avertir le modérateur

20/02/2019

Framix a besoin de réchauffement avec Deprived of the Rays of the sun

Framix, Deprived of the rays of the sun

Framix a le blues avec Deprived of the Rays of the sun. Bientôt la fin de l'hiver qui s'annonce avec ce clip réalisé par Framix en personne.

On retrouve Framix avec un joli double Single : Deprived of the rays of the sun / Je m'en fiche.

Deprived of the Rays of the Sun, son nouveau clip, évoque l'apocalypse et l'hiver, l'écologie et le moral des hommes. Framix a le blues, et il le chante magnifiquement. À mi-chemin entre l’Amérique des studios Sun Records et la Jamaïque du Black Ark Studio, ce nouveau single couplé à Je m'en fiche est une cure de jouvence revigorante et cette soirée mix est l’occasion de se baigner à nouveau dans son univers musical et ses influences…

Voici le clip de Deprived of the Rays of the sun signé Framix :

Pour ceux ou celles qui ne connaissent pas le dénommé Framix et qui avaient raté l'épisode précédent (le single Stronger l'année dernière, quatre albums au compteur), sachez qu'ils auront dans quelques jours, une séance de rattrapage. Ce bidouilleur frenchy sort de sa grotte Nantaise et livre un Deprived of the Rays of the sun parfait pour décongeler les esprits froids.

Toujours inspiré par l'imaginaire des fifties et des sixties, sans être attaché à un sous genre en particulier, le projet de François Michel aka FRAMIX, s'écoute comme la BO d'un film où Duke Reid et Sam Phillips seraient les tauliers d'un improbable club dans lequel joueraient ensemble Desmond Dekker, Hank Williams, les Coasters voir Elvis dans ses bons jours. Si par le passé Framix rendait hommage au skank jamaïcain version 2.0, Framix cette fois-ci a apparemment troqué machines et autres samplers pour du bon vieux matos aux sonorités résonnantes, à la réverbération et aux échos magnifiques… Esprit vintage, quand tu nous tiens ! On se réchauffe vite fait !

Site officiel de François Michel

Framix, 20 minutes

06/02/2019

Féloche devant le miroir dans sa Chimie Vivante

Féloche - Chimie Vivante

Féloche est de retour avec Miroir, extrait de l'album Chimie Vivante. Coup de coeur pop du jour

Chimie vivante est son troisième album, il éloigne la portée du regard et fait frisoter la mandoline en sautillant dans les flaques. Féloche a l’air espiègle et le chant taquin. Aujourd’hui en «power trio», entouré des talentueuses musiciennes et chanteuses, Sabrina Bouddaoud et Ïya (hip hop from Breish), ce musicien migrateur se pose sur scène avec allégresse pour faire prendre à sa Chimie Vivante de flamboyantes couleurs.

Voici le clip du Miroir :

Féloche joue, avec l’insouciance des cours de récré, les cheveux au vent comme on dévale un toboggan, il rappe ("P’tite tête"), il murmure ("Je crie"), il parle, il rigole et il danse. Féloche pourrait être un super héros en mandoline, sorte de musicien chamane, formidable amoureux de ce qui se croque les bras ouverts, bâtisseur d’émotions, une Chimie vivante "composé de substances dont j’ignore le nom".

En concert le 17 mai au Hasard Ludique

Le site de Féloche

Féloche - Le Miroir

30/01/2019

Ulrich Forman sort une belle session acoustique de Today

Ulrich Forman, Today

Ulrich Forman sort Today en maxi. Son dernier single reçoit en bonus une superbe version acoustique.

Today met en valeur le talent de songwriter d'Ulrich Forman

Cinq ans après la sortie du premier volet de sa trilogie, See My Love, et du Chapter II, Ulrich Forman est de retour avec un troisième épisode Chapter III – A Perfect Storm. Condensé de ses inspirations conjuguées à tous les temps, cette nouvelle production révèle une alchimie maîtrisée entre tendresse et puissance, notamment à travers le titre All I Want, une ballade folk aux accents électro qui se déploie comme une fresque cinématographique. A suivi le titre Today, et son esprit Beatles. Voici le titre en version acoustique.

La vidéo acoustique de Today à voir :

Les 10 titres composés et produits par l’artiste regorgent de refrains accrocheurs comme dans « 1234 », « Today » (avec sa chorale d’enfants). Les voix féminines embellissent « Hold me » tandis que l’ombre des Beach Boys plane sur « You gotta stay » et celle des Beatles sur « Go on ». Difficile de résister au charme de ces compositions et à la délicatesse de l’instrumentation et des arrangements. Ulrich Forman vient incontestablement de signer ses lettres de noblesse avec un vrai petit joyau musical.

Pour suivre Ulrich

Ulrich Forman, Chapter III - A Perfect Storm

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu